Amélioration de l'environnement de travail

De l’amélioration de l’environnement de travail et de son appropriation

L’environnement, l’ambiance de travail sont devenus des éléments essentiels qui participent de l’ « expérience » des salariés.
Pour les améliorer, de nombreuses actions sont possibles, autant de gestes à considérer pour ce qu’ils sont : des améliorations de surface qui ne travaillent pas sur le fond. Il est d’autant plus nécessaire de prendre des précautions dans leur mise en place, qu’ils peuvent être mal reçus, les salariés pouvant y voir des gestes pour acheter la paix au travail, sans travail de fond.

La nature au bureau

La présence de plantes au bureau est bénéfiqueDes études ont mis en évidence un lien entre la présence de plantes au bureau, l’amélioration de la productivité des salariés et la diminution des arrêts de travail, et cela aussi bien chez les hommes que chez les femmes. Dans une moindre mesure, la vue d’espaces verts, l’emploi de meubles en bois et l’affichage de posters de paysages naturels vont dans le même sens.
Le docteur François Reeves, cardiologue au Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM), est connu pour ses travaux sur la relation entre environnement et état de santé. Pour lui, comme le confirment de nombreuses études, il y a une interaction positive entre la nature et le cerveau humain. On constate, par exemple, des effets positifs sur les comportements comme l’amélioration de la convivialité entre voisins ou la baisse du taux de criminalité en présence d’espaces verts.

Il faut choisir les plantes avec soin. Certaines plantes sont plus efficaces que d’autres pour filtrer l’air, certaines demandent plus ou moins d’arrosage et de lumière. Il faut anticiper sur leur entretien et évaluer le souhait de vos salariés de s’en occuper, poser un calendrier d’entretien ou externaliser la tâche, selon les contextes.

Personnaliser l’environnement de travail

Améliorer l'environnement de travailLa lumière naturelle est préférée à la lumière artificielle car jugée plus confortable et favorisant la productivité. La possibilité d’avoir une vue sur l’extérieur est également appréciée. Enfin, un minimum de bruit de fond est nécessaire pour assurer le confort des employés en créant la “sensation du lieu”.

Au-delà de l’ergonomie, qui est l’adaptation du poste de travail à la morphologie de la personne, la possibilité d’exercer un certain contrôle sur son environnement est positif pour le salarié : « En agissant sur les lieux, l’individu exerce une part de liberté qui est sa capacité de créer de l’autonomie à l’intérieur même des espaces de contrainte » (Gustave-Nicolas Fischer, professeur de psychologie sociale à l’université de Lorraine). Sensibilisant probablement des réflexes primaires, le salarié se sent davantage reconnu dans son individualité et peut définir symboliquement son espace de travail comme son territoire. La possibilité de régler l’intensité de la lumièred’ouvrir la fenêtre, de maintenir une porte ouverte ou fermée, de déplacer certains meubles, tout cela concourt à accroître le sentiment de contrôle et donc de bien-être.
Les espaces de travail sont plus largement les lieux de jeux symboliques de pouvoir. Leur aménagement spatial influençant les relations interpersonnelles, le travail sur le bien-être des salariés pourra passer par un réaménagement concerté des espaces.

Développer la convivialité et la détente

La convivialité en entreprise ne se décrète pasLes entreprises sont de plus en plus nombreuses à aménager des espaces dédiés pour se ressourcer ou se détendre, pour couper quelques instants de l’activité professionnelle ou échanger avec ses collègues dans un cadre informel. Espace de sieste, intervention de masseurs, salles de ping-pong ou de sport collectif, de lecture, organisation de cours de yoga… la palette est large.
En dehors de toute concertation, ces actions peuvent se révéler inutiles, les espaces non utilisés. La convivialité ne se décrète pas !

Une réelle amélioration de l’environnement de travail constructif sera réalisée dans un cadre méthodologique, amenant à poser clairement la problématique, à développer une construction libre et concertée de solutions. La mise en oeuvre de la méthode du Design Thinking peut se révéler très enrichissante.

Chargée de communication pendant 10 ans, mon univers se nourrit d’histoire de l’art, de nouvelles technologies, de patrimoine culturel et naturel.

J’accompagne toute entreprise, en quête de visibilité, quelle que soit sa taille, dans la mise en place d’une communication interne et/ou externe efficace.

Me contacter

Viziya Communication – Laetitia Cochet

Tel. 06 63 83 22 74